www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Yvelines

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Fonctionnement des écoles (NODER, 108h, etc) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
26 octobre 2010

Mise en conformité de Base Élèves

Base élèves. Le ministère de l’éducation répond aux exigences du Conseil d’état. Mais pas à toutes les exigences des syndicats...

Le ministère vient d’annoncer qu’il a répondu aux mesures demandées par le Conseil d’État concernant la mise en conformité de BE1D.

Cela répond en partie à ce qu’exigeaient la FCPE, la LDH, le SE-UNSA, le SGEN-CFDT et le SNUIPP dans leur communiqué commun du 21 septembre.

Les autres exigences du communiqué syndical unitaire restent pleines et entières :

* la réintégration des directeurs sanctionnés dans leur emploi,

* le renforcement des moyens alloués à la CNIL pour lui permettre d’exercer sa mission dans les meilleures conditions,

* la mise en place d’un observatoire indépendant regroupant des représentants de la communauté éducative. Cet organisme exercerait des missions de veille et d’alerte, auprès de la CNIL, des divers fichiers et applications qui ont cours dans l’Education nationale.

Le 19 juillet, le Conseil d’Etat avait en partie donné raison aux détracteurs de "Base élèves" en demandant au gouvernement de supprimer les données personnelles sur la santé et de limiter la durée de conservation des autres données (35 ans, jugée trop longue). Il avait également rouvert le droit pour chacun de s’opposer à l’enregistrement de données personnelles.

Lire l’article sur Base élèves de juillet


Communiqué du ministère

Le ministère de l’Éducation nationale a pris toutes les mesures demandées par le Conseil d’État dans les décisions rendues le 19 juillet dernier sur les traitements de données "base élèves premier degré" (BE1D) et "base nationale des identifiants élèves" (BNIE).

Dans ses décisions, le Conseil d’État a souligné l’importance de ces bases de données pour le fonctionnement du service public de l’éducation et reconnu la légitimité des deux bases de données contestées. Il en a, par ailleurs, validé l’économie générale et, sur l’essentiel, les données recueillies, ne prononçant que des annulations très partielles et limitées dans leur portée.

En conséquence des décisions du Conseil d’État, aucune suppression de données n’a été nécessaire pour la base élèves premier degré. En particulier, les données relatives à la mention exacte de la catégorie de classe d’intégration scolaire (CLIS) avaient déjà été supprimées par décision du ministre en 2008.

S’agissant de la BNIE, les données enregistrées avant la délivrance d’un récépissé par la CNIL, le 27 février 2007, ont été effectivement supprimées à la date du 30 septembre 2010.

Par ailleurs, les déclarations faites à la CNIL sur ces deux traitements ont fait l’objet de modifications pour lesquelles la CNIL a délivré deux récépissés en date du 11 octobre dernier sans faire aucune réserve ou observation. Pour BE1D, cette modification a permis de confirmer la suppression en 2008 des données relatives à la mention exacte de la catégorie de CLIS. La modification portant sur la BNIE retient une durée de conservation des données fixée à 5 ans après sortie des établissements scolaires du 1er degré au lieu des 35 ans de durée initialement mentionnée.

L’ensemble de ces mesures ont ainsi été prises dans le délai de trois mois imparti par le Conseil d’État. L’utilisation de ces bases est donc à ce jour tout à fait régulière.

Le 21 octobre 2010

 

12 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 78, 24,rue Jean Jaurès - BP 80078 - 78194 TRAPPES CEDEX Plus de détails Nous contacter, nous rencontrer
Permanences téléphoniques, les correspondants dans le 78
.
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Yvelines, tous droits réservés.