www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Yvelines

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualité  / Actualité 2011/2012 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 juillet 2012

Concertation : mode d’emploi

Le gouvernement a lancé jeudi 5 juillet la concertation pour la refondation de l’école. Le processus débouchera cet automne sur un projet de loi d’orientation et de programmation. Pour le SNUipp-FSU « cette loi doit d’abord permettre de corriger les défauts de l’école ».
JPEG - 15.2 ko

Vincent Peillon a ouvert le jeudi 5 juillet la « concertation pour la refondation de l’école de la République ». Elle débouchera sur un projet de loi d’orientation et de programmation qui devrait être soumis aux parlementaires cet automne pour une mise en œuvre dès 2013. La démarche s’inscrit dans les engagements du président de la République qui avait annoncé notamment la création de 60 000 postes sur le quinquennat, avec un premier volet de 1 000 recrutements supplémentaires dans le primaire et une rallonge budgétaire de 89,5 M€ pour la rentrée 2012.

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault qui entend proposer un nouveau « contrat éducatif » était présent lors du lancement de cette concertation. Pour le SNUipp-FSU, la nouvelle loi « doit d’abord permettre de corriger les défauts de l’école actuelle où échec scolaire et origine sociale défavorisée sont trop souvent liés ».

Quatre groupes de travail autour de 22 thématiques

Concrètement, quatre groupes de travail sont constitués : « la réussite scolaire pour tous », « les élèves au cœur de la refondation », « des personnels formés, reconnus et valorisés », « un système éducatif juste et efficace ».

Ces groupes sont eux-mêmes articulés autour de sous-groupes (*). Le ministère a par ailleurs mis en ligne un site entièrement dédié au processus. « Quatre personnalités auront la responsabilité d’organiser la concertation » a-t-il indiqué. Il s’agit de Nathalie Mons, maître de conférence à l’université de Grenoble, de Christian Forestier, administrateur du CNAM qui a co-présidé le comité de pilotage sur les rythmes scolaires, de Marie-Françoise Colombani journaliste à Elle et de François Bonneau vice-président de l’Association des régions de France en charge de l’éducation. Elles devront notamment « veiller à ce que ces groupes permettent d’associer étroitement des enseignants, des élèves, des parents, des élus, leurs organisations représentatives, des personnalités qualifiées ainsi que des représentants des mondes associatif, culturel, sportif, scientifique, économique… », au total près de 400 personnes. Les discussions auront également lieu « dans les territoires » afin de « mettre en lumière les initiatives et les propositions les plus innovantes ». Pour le SNUipp-FSU, il s’agit désormais que « la priorité au primaire prenne corps ».

Côté calendrier

Les différents groupes thématiques travailleront du 6 au 21 juillet, puis du 20 août jusqu’à la fin du mois de septembre. Début octobre, le comité de pilotage présentera le rapport « Refondons l’École ». Place sera alors laissée au législatif.

Le SNUipp-FSU qui souligne que les enseignants « attendent très vite des mesures concrètes » insiste sur le fait que « la manière de mener la concertation avec eux sera déterminante pour engager les réformes qui relèveront le défi de la refondation de l’école ». *Les groupes de travail

Groupe 1 et sous-groupes : La réussite scolaire pour tous :

- La priorité à l’école primaire,

- Un collège rénové,

- Un nouveau socle commun,

- Le lycée de la réussite,

- L’enseignement professionnel valorise,

- La lutte contre le décrochage scolaire,

- Un nouveau service public de l’orientation,

- Un nouveau souffle pour l’éducation artistique et culturelle.

Groupe 2 et sous-groupes : Les élèves au cœur de la refondation :

- Des rythmes éducatifs adaptés,

- La réussite des élèves en situation de handicap,

- Une école attentive à la santé des élèves,

- Une vie scolaire qui promeut la citoyenneté,

- Un climat scolaire apaisé dans les établissements.

Groupe 3 et sous-groupes : Des personnels formés, reconnus et valorisés :

- Une vraie formation initiale et continue pour les enseignants,

- Une nouvelle évaluation des personnels,

- Des missions redéfinies pour des personnels valorisés.

Groupe 4 et sous-groupes : Un système éducatif juste et efficace :

- Une grande ambition pour le Numérique,

- Une école plus juste pour tous les territoires,

- Une gouvernance rénovée,

- L’évaluation de l’école repensée,

- Les parents, partenaires de l’école.

Lire :

- La déclaration du SNUipp

Visiter :

- Le site du ministère : refondons l’École

 

4 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 78, 24,rue Jean Jaurès - BP 80078 - 78194 TRAPPES CEDEX Plus de détails Nous contacter, nous rencontrer
Permanences téléphoniques, les correspondants dans le 78
.
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Yvelines, tous droits réservés.