www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Yvelines

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualité  / Actualité 2011/2012 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 juillet 2012

Compte rendu de l’audience avec le Recteur

Les 4 secrétaires départementaux des sections SNUipp-FSU de l’Académie de Versailles ont été reçus, à leur demande, par le Recteur jeudi 28 juin 2012.

Une audience demandée après l’annonce de l’attribution de 100 postes à notre Académie au titre du plan d’urgence de 1000 postes du nouveau gouvernement.

PLAN D’URGENCE

JPEG - 11.5 ko

En préambule, le SNUipp-FSU a indiqué que, même si ces postes étaient une bouffée d’oxygène, ils ne permettraient pas d’assurer les besoins de la rentrée prochaine. Il a rappelé que les politiques budgétaires et éducatives menées depuis des années ont considérablement dégradé les conditions d’exercice et d’apprentissage et que les droits sociaux des personnels avaient été attaqués et avaient reculé.

Le SNUipp-FSU a également souhaité que les questions de formation initiale et continue, la situation des EVS, les postes adaptés et les allègements de service, ainsi que la gouvernance académique soient abordés.

Le Recteur a reconnu d’emblée que la situation de l’Académie était « tendue » depuis 2 ans avec une hausse démographique et une dégradation de l’emploi. Il a rappelé qu’initialement 195 emplois devaient être supprimés alors que 3700 élèves de plus étaient attendus. Des retraits d’emplois pris en grande partie sur les RASED et le remplacement. Les nouvelles mesures, selon lui, devraient permettre d’améliorer les choses, même si au final ce sont bien 95 postes (195 – 100) qui manqueront à cette rentrée.

Le Recteur a ensuite évoqué les hypothèses retenues pour la répartition de ces postes entre les 4 départements de l’Académie. 3 principes étaient visés :

- améliorer les conditions d’accueil des élèves, en particulier en éducation prioritaire,

- améliorer le remplacement des enseignants,

- améliorer les dispositifs d’aide aux élèves en difficulté.

Répartition des 100 postes par département :

Département 78 91 92 95Acad.
Mesures en janvier-65-39-63 -28 -195
Ajustement : +100 emplois222030 28100

Le Recteur a dit avoir la volonté de tenir compte des spécificités de chaque département et que la priorité avait été donnée au Val d’Oise qui resterait à emploi constant (par rapport à la rentrée 2011-2012).

Le Recteur a indiqué que l’utilisation de cette dotation pouvait ensuite être différente d’un département à un autre (mesures de carte, aide aux élèves en difficulté, renforcement des moyens de remplacement pour accompagner les PES...). Le Comité Technique Académique se tiendra le 2 juillet.

Le SNUipp-FSU a rappelé au Recteur que notre Académie avait un des taux d’encadrement les plus bas de France (P/E : nombre d’enseignants pour 100 élèves). Il a ensuite demandé à permettre des départs en formation CAPASH E et G afin d’avoir des enseignants spécialisés sur ces postes.

PROFESSEURS DES ÉCOLES STAGIAIRES

Le SNUipp-FSU a interrogé le Recteur sur l’organisation de l’année de PES et la mise en place des nouvelles directives du ministère. Il a également rappelé ses mandats sur la formation initiale et l’entrée dans le métier.

Le Recteur a dit qu’il était conscient que le dispositif proposé par le ministère n’était pas satisfaisant mais que nous étions dans une année transitoire. Il indique que l’aménagement de celui-ci sera « le moins mauvais possible à l’intérieur des contraintes à cette date ».

Le SNUipp-FSU a regretté de ne pas avoir été associé à cette réflexion et a demandé qu’un travail paritaire puisse être mené en amont des conseils de formation tant aux niveaux académiques que départementaux. Il a également demandé à ce que les titulaires 1ère année puissent bénéficier d’un accompagnement et d’une formation. Le Recteur a reconnu le problème pour ces jeunes collègues mais affirme ne pas avoir les moyens permettant de revenir aux dispositifs qui existaient pour les T1 auparavant. « L’effort s’est déplacé » sur les PES a-t-il répondu.

FORMATION CONTINUE, CONGÉS DE FORMATION, DIF

Le SNUipp-FSU est ensuite intervenu sur la formation continue qui se réduit d’années en années, tant au niveau de l’offre que du contenu. Le Recteur a dit que cette question était liée aux contraintes budgétaires et que la fragilisation du remplacement sur notre Académie avait des répercussions sur la Formation Continue.

Le SNUipp-FSU a rappelé ses revendications sur la formation continue ainsi que sur la question des congés de formation professionnelle qui subissent également une diminution drastique. Il a ensuite demandé à ce que le DIF (Droit Individuel à la Formation), qui existe dans beaucoup d’Académies, se mette enfin en place sur Versailles.

EVS : IL Y A URGENCE !

Le SNUipp-FSU est intervenu sur l’urgence de donner des consignes aux DA-SEN sur le renouvellement des EVS dont le contrat se termine le 30 juin. Le Recteur a indiqué qu’il travaillait sur ce dossier avec les préfectures. Le syndicat a également rappelé son exigence d’ouverture de discussions sur la création et la pérennisation de nouveaux métiers dans les écoles.

POSTES ADAPTÉS ET ALLÈGEMENT DE SERVICE

Le SNUipp-FSU a dénoncé de nouveau le faible nombre de postes proposés (79 pour l’ensemble de l’Académie !), qui plus est, en baisse cette année. Il a déploré également l’opacité sur cette question, comme sur celle de l’Indemnité de Départ Volontaire. Il a demandé un bilan quantitatif et qualitatif sur ces questions et qu’une réflexion globale sur l’accompagnement des collègues en grande difficulté soit engagée.

NOUVELLE GOUVERNANCE

Enfin, le SNUipp-FSU a demandé dans le cadre de la nouvelle gouvernance que les niveaux de compétences des uns et des autres (académie et départements) soient précisés et que toutes les opérations se déroulent dans la transparence. Le Recteur a déclaré avoir entendu notre demande d’amélioration du dialogue social.

En conclusion : les 4 sections SNUipp-FSU de l’Académie ont senti un « changement » dans l’attitude et le ton de l’administration. Elles seront vigilantes et exigeantes pour que celui-ci se traduise dans les actes...

 

21 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 78, 24,rue Jean Jaurès - BP 80078 - 78194 TRAPPES CEDEX Plus de détails Contacts et permanences hors vacances scolaires, les correspondants dans le 78 .
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Yvelines, tous droits réservés.