www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Yvelines

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualité  / Actualité 2011/2012 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 juin 2012

Allongement des vacances d’automne
Vers une année scolaire plus équilibrée ?

En proposant jeudi 14 juin l’allongement de 4 jours des vacances de la Toussaint, le ministre de l’Éducation nationale se range à l’avis du CSE du 8 juin.

Il proposera l’application de cette mesure au CSE le 28 juin. Un premier pas vers une année scolaire avec des rythmes réguliers et équilibrés ?

JPEG - 28.4 ko

"Je ne suis pas hostile à respecter l’avis du Conseil supérieur de l’Éducation pour le calendrier 2012 et d’instituer deux semaines de vacances à la Toussaint", a indiqué Vincent Peillon lors d’un entretien accordé au quotidien l’Est républicain, hier jeudi 14 juin. Concrètement le ministre propose que les vacances d’automne qui débuteront le samedi 27 octobre durent deux semaines, soit quatre jours de plus que précédemment. Sur ces quatre jours, deux seraient pris sur des jours de classe. La rentrée ayant lieu traditionnellement le jeudi de la semaine suivant le début des vacances, elle aurait lieu cette année le lundi 12 novembre, les deux journées des jeudi 8 et vendredi 9 novembre étant rattrapées en fin d’année scolaire. Le nombre de journées d’école resterait donc inchangé. L’application de cette mesure sera proposée au CSE le 28 juin.

Le CSE réhabilité

Le SNUipp-FSU avait exprimé avec la majorité du CSE, le 8 juin dernier, son accord en faveur d’une modification du calendrier scolaire 2012-2013 qui irait vers une meilleure alternance 7 semaines de classe et 2 semaines de vacances. Cette proposition avait largement été évoquée par de nombreux acteurs ayant participé à la Conférence nationale sur les rythmes scolaires organisée en 2010 par l’ancien ministre, mais les recommandations n’avaient pas été suivies d’effet. Par ailleurs, la proposition du ministère sonne comme une forme de réhabilitation du CSE, instance consultative dont les avis ont rarement été entendus lors de la précédente mandature. « Elle constitue un premier pas vers des rythmes scolaires réguliers et plus équilibrés », a indiqué le SNUipp-FSU. Les rythmes scolaires sont un des principaux sujets qui feront l’objet d’une concertation dans la perspective de la future loi d’orientation de l’Éducation nationale.

Sur ce dossier, là encore, aucune décision ne pourra être prise sans les enseignants. Toute évolution devra rimer avec amélioration. Pour réussir, la manière de conduire le changement sera déterminante.

Le SNUipp-FSU réaffirme qu’un processus de discussion transparent et cadré par un calendrier et des points d’étape est effectivement incontournable pour la qualité et la sérénité du débat et des prises de décisions qui en découleraient. Tout doit aussi être mis sur la table. Le dossier devra prendre en compte les conditions et le temps de travail des enseignants et celui des élèves.

Lire aussi

- La déclaration du SNUipp-FSU au CSE du 8 juin

 

11 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 78, 24,rue Jean Jaurès - BP 80078 - 78194 TRAPPES CEDEX Plus de détails Nous contacter, nous rencontrer
Permanences téléphoniques, les correspondants dans le 78
.
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Yvelines, tous droits réservés.