www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Yvelines

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualité  / Actualités 2010/2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 octobre 2010

Manifestation du 16 octobre
14h30 République

La mobilisation entre dans une phase décisive. Infos pratiques, édito de Bernadette Groison, Secrétaire Générale de la FSU, Communiqué interprofessionnel et intersyndical. Les infos pratiques pour se rendre à la manifestation tous ensemble, petits et grands, public, privé.

Venez nombreux avec toutes celles et ceux qui n’ont pas encore pu le faire mais qui sont indignés par la méthode (mépris de l’opinion publique et procédure parlementaire accélérée) ainsi que par le fond de la réforme "les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère !"

Parcours de la manifestation :

Départ :

14h30 République

Arrivée :

Nation

Ordre : CGT - UNEF + jeunes - FSU - CFTC - CFDT -Solidaires- UNSA - FO -

Deux cortèges parallèles se retrouveront à Nation.

Premier parcours : République -Bastille - Bd St Antoine - Arrivée Place de la Nation . (CGT- jeunes - FSU - CFTC)

Deuxième parcours : République - Bd Voltaire - - Arrivée Nation. (CFDT - Solidaires- UNSA - FO)

Place de la FSU :

Rendez-vous FSU : Sous les ballons ! Dans le boulevard St-Martin (square sur la gauche quand vous regardez le bd du Temple), derrière la CGT.


Agrandir le plan

Ordre du Cortège FSU IdF :

77 - 94 - 93 - 75 -95 -78 - 92 -91 (Snep avec Versailles) - Sup Recherche

.


Bus :

Des bus sont prévus aux départs de Mantes-la-Jolie, Rambouillet, Trappes.

- Mantes-la-Jolie : devant le lycée St-Exupéry ; départ à 13h30
- Rambouillet : devant le lycée Bascan ; départ à 13h
- Trappes : devant la mairie ; départ à 13h30

Vous pouvez vous inscrire aux adresses habituelles :
- fsuregionmantaise@orange.fr (pour Mantes)

- fsu.sudyvelines@wanadoo.fr (pour Rambouillet)
- fsu.sudyvelines@wanadoo.fr (pour Trappes)


Edito par Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU

16 octobre : accélérons la riposte !

Le gouvernement tente d’aller vite pour désamorcer une contestation qui ne cesse de s’amplifier. Avec un nouveau passage en force au Sénat en faisant voter le décalage des bornes d’âge, il a fait preuve de grand mépris et d’une nouvelle provocation face aux exigences portées par des millions de français.

Mais le 12 octobre, la mobilisation a été encore plus forte, partout en France, que lors des journées précédentes. Elle est également toujours soutenue et confortée par une opinion publique hostile à ce projet de réforme.

C’est le coeur même de la réforme qui est contestée. Car l’abandon des 60 ans ne garantit pas à terme le financement du système de retraite par répartition. Il pénaliserait tous les salariés et aggraverait le chômage notamment des jeunes. Par ailleurs cette mesure est contradictoire avec le sens de l’histoire sociale. Elle prend le risque de remettre en cause la tendance à l’allongement de l’espérance de vie.

Le gouvernement doit retirer son projet et prendre le temps nécessaire du débat de société qui n’a pas eu lieu. Il doit ouvrir de réelles négociations afin d’entendre nos propositions en terme d’emploi, de financement, de reconnaissance de la pénibilité au travail, de réduction des inégalités entre les hommes et les femmes, de prise en compte des années d’étude...

Il est encore possible de construire une réforme juste, solidaire et efficace à terme. Une réforme qui assure le système de retraite par répartition à l’ensemble des générations.

C’est pourquoi nous n’en resterons pas la !

Le gouvernement accélère les procédures, alors accélérons la riposte !

Dans un contexte où la contestation s’amplifie, où la journée intersyndicale du 12 octobre est une nouvelle réussite, où des mouvements reconductibles sont envisagés dans différents secteurs pour les jours à venir, la FSU appelle à faire du samedi 16 octobre une nouvelle journée massive de manifestations partout en France.

Rien n’est joué puisque la loi ne sera adoptée qu’à l’issue du vote final de l’assemblée nationale.


COMMUNIQUÉ DES ORGANISATIONS CFDT, CFTC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA

La mobilisation sur les retraites entre dans une phase décisive.

Les mobilisations et le soutien de la population ont contraint le gouvernement à annoncer hier quelques mesures ciblées et limitées. Dans le même temps, il accélère le processus par un vote anticipé des articles 5 et 6 de la loi portant sur les mesures d’âges. Ces annonces ne sont pas de nature à modifier le caractère injuste et inefficace de la loi sur les retraites dénoncé par une large majorité des salariés et toutes les organisations syndicales.

Le gouvernement diffuse des contrevérités concernant la pénibilité du travail, le financement de nos retraites, la justice de la réforme, l’amélioration du sort des femmes… Après avoir refusé le dialogue avec les organisations syndicales, être passé en force à l’Assemblée Nationale, il contraint et précipite le débat au Sénat. Il espère désamorcer le processus de mobilisation qui s’amplifie.

La détermination des organisations syndicales à agir contre cette réforme injuste reste intacte. Les organisations syndicales réaffirment leur ferme attachement à la retraite à 60 ans et à la possibilité de partir à 65 ans avec une retraite à taux plein.

Elles exigent la tenue d’un véritable débat pour la prise en compte d’alternatives permettant de garantir l’avenir de notre système de retraite par répartition.

Une autre réforme juste et efficace est possible.

Le 12 octobre s’annonce comme une journée de grèves et manifestations de très grande ampleur comme en témoignent les multiples appels unitaires dans les secteurs professionnels et les départements.

C’est pourquoi les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA vont mettre à profit les prochains jours pour élargir et amplifier la mobilisation de toutes et tous pour qu’elle soit déterminante. Elles appellent leurs organisations à prendre ensemble des initiatives dans les territoires, les entreprises et les administrations. La tenue d’assemblées générales et l’organisation de consultations unitaires des salariés sur leur lieu de travail pourront permettre de définir démocratiquement le rythme, les formes et les suites de l’action. Les organisations syndicales décident d’ores et déjà d’un nouveau rendez-vous de manifestations permettant la convergence des mobilisations interprofessionnelles et intergénérationnelles le samedi 16 octobre 2010. Elles se reverront le 14 octobre pour évaluer à nouveau la situation et envisager les suites.

8 octobre 2010

 

41 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 78, 24,rue Jean Jaurès - BP 80078 - 78194 TRAPPES CEDEX Plus de détails Nous contacter, nous rencontrer
Permanences téléphoniques, les correspondants dans le 78
.
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Yvelines, tous droits réservés.