www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Yvelines

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualité  / Actualités 2010/2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 octobre 2010

Carte scolaire 2011 : ce qui nous attend pour les Yvelines

Le projet de budget 2011 prévoit 8967 suppressions d’emplois pour le premier degré (pour 310448 emplois au total). Si on devait appliquer le même ratio pour les Yvelines, on obtiendrait une perte de 220 emplois pour la carte scolaire 2011.

Le projet de budget 2011 prévoit 8 967 suppressions d’emplois pour le premier degré (pour 310 448 emplois au total). Si on devait appliquer le même ratio pour les Yvelines, on obtiendrait une perte de 220 emplois pour la carte scolaire 2011.

Le ministère, afin de satisfaire à la commande gouvernementale (non remplacement d’un fonctionnaire sur 2 partant en retraite) a, dès le mois de juin dernier, identifié les leviers possibles permettant de supprimer des postes.

Trois leviers pourraient être utilisés par l’IA lors de la préparation de la carte scolaire 2011 :
- le levier cyniquement nommé « hors la classe » (RASED, CPC…)
- le levier remplacement
- le levier NODER (Norme Départementale de Référence pour les ouvertures et fermetures de classes)

La situation de notre département est la suivante :

• Rased, y compris psychologues scolaires : 318 (102 psys, 66 maîtres G, 150 maîtres E, 85 suppressions E et G en carte scolaire 2009)

• Remplacement ; 728 postes (48 postes supprimés en carte scolaire 2010)

• Enseignants supplémentaires en ZEP, coordonateurs ; 51 (34 + 17)

• CPC (au moins deux par circonscription, plus les spécialisés)

• Classes d’adaptation ; 20 postes.

• CLIN et gens du voyage ; 28,5postes.

Pour rappel :

La NODER, déjà assez contraignante, (32.5 en maternelle et 27 en élémentaire hors ZEP) pourrait évoluer dans un sens encore plus défavorable pour les collègues et les élèves, suite aux annonces gouvernementales.

Nous faisons tous le même constat. Le système est asphyxié (remplacements, aides spécialisées, difficulté scolaire, intégration, accompagnement des jeunes collègues, etc…) et ce qui s’annonce va faire exploser le peu de crédibilité qui reste à une politique qui prétend indéfiniment faire mieux avec moins de moyen. C’est d’ailleurs ce que relève un récent rapport de l’inspection générale. Face à cette menace sans précédent, nous devons rechercher ensemble les moyens de construire la mobilisation permettant de s’opposer à cette politique. Chacun, chacune, nous pouvons agir. Débattons-en dans les AG et réunions d’informations syndicales. Ne laissons pas se dégrader une nouvelle fois nos conditions de travail et la scolarité des élèves.

 

16 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 78, 24,rue Jean Jaurès - BP 80078 - 78194 TRAPPES CEDEX Plus de détails Nous contacter, nous rencontrer
Permanences téléphoniques, les correspondants dans le 78
.
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Yvelines, tous droits réservés.